Add this site to your start page

mercredi, juillet 02, 2008

Pensée nocturne

Un verre d'alcool à la main, une webradio lounge en fond sonore et cette bonne vieille interface de saisie de blogger devant moi, longtemps que je ne m'étais pas retrouvé dans cette situation...

Aïe, en général quand on commence un post comme ça, c'est qu'on a finit vieux con.

Le temps passe, des personnes de mon entourage me le font subtilement remarquer ("Hey mais t'a plein de cheveux blanc mon salaud") et malgré les crises personnelles je me dois de réagir, alimenter ce blog et par là même la soif de lecture de mes suiveurs.

Surtout qu'ils sont de plus en plus nombreux dans un domaine : celui de mes chers collègues de travail ! Non, on est toujours 50 dans la boite, la moitié d'entre eux a changé en 2 ans mais la volumétrie globale n'a pas connu de variation notable entre la période X et la période x-1.

Oups, désolé, déformation professionnelle, je mets des mots que je ne comprend pas toujours mais qui font joli à voir.

Du coup je m'égare, je reviens donc sur ce point problématique : de plus en plus de collègues connaissent l'existence de ce blog.

Cela demande donc dorénavant un peu plus de maîtrise dans la tournure stylistique de mon écriture, comprenez surtout, une manière de nommer explicitement les personnes visées par mes écrits sans qu'elles soient non plus trop faciles à deviner.

Bon, certes je pourrais utiliser des termes génériques applicables à tant de personnes que personne ne pourrait deviner la cible exacte de mes piques, comme par exemple

l'autre chieuse
ou encore
l'autre abruti

Mais, noblesse d'esprit oblige, j'éviterais bien entendu des termes belligérants et chercherais donc des termes pls neutres pour les décrire, ce qui donnerais par exemple :

L'autre

...

Non, je me rend compte que je suis méchant, j'adore mes collègues bien entendu et ce sont eux qui m'aident à tenir au jour le jour. Excepté l'autre chieuse et l'autre abruti bien entendu !

Allez, pour remonter le niveau, je terminerais ce post sur une petite connerie.

Rumeur ou pas rumeur, depuis quelques temps on entend parler d'une éventuelle séparation entre Arthur et Estelle Lefébure.
Pour ceux qui ont du mal à situer, Arthur est le présentateur télé qui essaye de faire comique sur scène et Estelle c'est l'ex du fils Halliday.
Pour les plus anciens (décidément, crise de la vingtsixaine moi !), Estelle c'est aussi la conne qui avait fait fermer Mygale parce qu'elle captait rien à Internet mais en revanche elle avait pas aimé qu'on publie des photos d'elle toute nue prise à son insu lors d'un shooting.

A ce propos, petite parenthèse et leçon de méfiance en direction de mon lectorat féminin, lorsque un type avec un gros appareil photo ou un téléphone portable dans les mains vus dit :
"Tu me montres un nichon ? Je ne prend pas de photo, promis, c'est juste pour régler la lumière."
Refusez, tout simplement !
(Ce conseil est valable également pour les nageuses)

Vous aurez sûrement remarqué un changement physique d'Arthur depuis son mariage avec sa douce et pouffe, celui-ci s'en est expliqué ainsi :
"Lorsque l'on est avec une aussi jolie femme (sic!), c'est normal de faire des efforts pour être aussi beau qu'elle est belle".

Et bien si Arthur se fait larguer et dois se trouver une nouvelle poulette, on lui souhaite d'en trouver une sympa, sincère et drôle !

Sayonara !